Lycée 4.0 : motion pour le CA

mardi 23 avril 2019
par  sudeducationalsace
popularité : 0%

Alors que de nombreux établissements s’opposent actuellement à l’entrée dans le dispositif « lycée 4.0 », nous publions ici un exemple de motion utilisée au CA pour s’opposer à ce dispositif.

Motion proposée au CA du Lycée Pointet de Thann en mars 2019, qui n’a pas recueillie la majorité des voix.

La Région Grand Est et ses Académies font le coûteux choix d’inscrire leurs lycées dans le dispositif "Lycée connecté 4.0” au plus tard pour la rentrée 2020.

En quelques années les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (les NTIC) ont bouleversé notre vie publique, professionnelle, sociale et personnelle. Il est donc essentiel de mieux préparer nos élèves - souvent surexposés aux écrans - à trouver leur place dans ce monde connecté et nous souhaitons œuvrer à une éducation au numérique qui leur permette d’en saisir les enjeux et aspects essentiels aussi bien du point de vue économique que social, sociétal et environnemental, une éducation qui leur permette de faire des choix éclairés et responsables.

La proposition “Lycée 4.0” peut nous permettre de bénéficier rapidement d’un parc informatique important au Lycée Pointet mais sommes-nous prêts pour le changement induit ?

  • Le dispositif ne correspond pas pour le moment à un besoin prioritaire identifié par la plupart des enseignants ; le Pointet dispose déjà d’un parc informatique qui suffit plus ou moins à leur pratique.
  • Le lycée 4.0 nous semble pour le moment synonyme à la fois de plus de matériels à gérer et de difficultés à contrôler le travail des élèves utilisant ces matériels. Sans une importante réflexion préalable nous craignons une gestion beaucoup plus difficile de nos classes au détriment du temps que nous consacrons à l’écoute et au suivi de l’élève. Nous souhaiterions du reste que notre réflexion puisse s’appuyer sur l’expérience en cours dans nombre de Lycées qui ont déjà adopté le dispositif et nous nous étonnons de ne pas disposer de comptes rendus de ces précédents.
  • Ce que l’on peut du reste espérer d’un investissement important dans le numérique nous laisse dubitatifs : la plus haute instance publique à laquelle se réfère notre institution, nous révèle qu’ “en moyenne, au cours des dix dernières années, les pays qui ont consenti d’importants investissements dans les technologies de l’information et de la communication dans le domaine de l’éducation n’ont enregistré aucune amélioration notable des résultats de leurs élèves en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences.«  (OCDE /PISA, rapport »Connectés pour apprendre ?", 2015). Cet éclairage devrait susciter réflexion et prudence.

Et c’est ce temps de réflexion préalable à tout changement réussi que nous demandons en estimant qu’il n’est pour l’instant pas opportun d’engager le Lycée Charles Pointet dans le dispositif de “Lycée connecté 4.0”.


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois