AED et Heure mensuelle d’information syndicale

mercredi 19 mars 2008
popularité : 4%

(art 5 du décret n°82-447)

Informations juridiques et pratiques pour poser et organiser une Heure Mensuelle d’information Syndicale (prise sur le temps de travail) dans le second degré puis dans le premier degré.
Un point aussi sur les intervenants et nos coordonnées pour nous solliciter

Dans le second degré

Les organisations syndicales les plus représentatives sont autorisées à tenir pendant les heures de service, une réunion mensuelle d’information. Chaque agent a le droit de participer, a son choix à l’une de ces réunions mensuelles d’information. La durée de chaque réunion ne peut excéder une heure (sauf si elle a lieu pendant la dernière heure de service et elle peut alors se prolonger au-delà de la fin du service en application de l’article 4 du décret n°82-447).

(Remarques)

Le nombre de ces réunions contrairement à ce qu’annonce un arrêté du 16 janvier 1985 et la Note de service n°85-043 du 01/02/85 n’est pas limité à 4 dans l’année pour les enseignantEs du secondaire ou dans le supérieur. C’est une par mois, rien de plus, rien de moins ! (La note de service a été supprimée et l’arrêté amputé de cette annonce par un arrêt du conseil d’Etat du 4 juillet 1986. Attention les mentions de cet arrêt du conseil d’Etat ne figurent pas dans le RLR )

Pour organiser ces réunions, il faut faire une demande écrite, au nom du syndicat, auprès du chef d’établissement pour les enseignantEs et personnels de la vie scolaire ou auprès du chef de service pour les ATOSS, une semaine avant la date de la réunion (voir modèle) Un chef d’établissement ou de service ne saurait en aucun cas interdire la tenue d’une telle réunion dès lors qu’elle répond aux critères définis (demande syndicale, délais) (il y a eu annulation de l’art 3 de l’arrêté du 16 janvier 1985) Une concertation peut avoir lieu entre l’administration et les organisations syndicales pour mettre en œuvre le droit à tenir des réunions sans que le fonctionnement de l’établissement soit grandement perturbé (la fermeture des EPLE au public est interdite). Cependant, du moment que les critères légaux ont été respectés par les organisations syndicales, c’est leur choix d’horaire qui primera en cas de désaccord avec l’administration. Il faut toujours couvrir tous les personnels en déposant l’HMI auprès du chef d’établissement et des chefs de service

- Où organiser ces réunions ?  : Ces réunions se dérouleront dans l’un des bâtiments de service en accord avec le chef d’établissement qui ne peut toutefois pas refuser de salle.

- Faut-il prévenir l’administration que l’on souhaite assister à l’une de ces réunions ? : Les personnels désirant participer à une telle réunion pendant leur temps de service sont théoriquement tenus de prévenir l’administration une semaine à l’avance (art 6 de l’arrêté du 16 janvier 1985). Cependant tout repose sur un arrêté largement remis en question par la jurisprudence du Conseil d’Etat et qui n’est pas rappelé dans la dernière circulaire portant sur les absences (circulaire n°2002-168 du 2 août 2002). De plus, il paraît difficile d’exiger dans le même temps que les organisations syndicales déposent l’HMI et que les personnels signalent qu’ils/elles vont y prendre part. Aux syndiquéEs de voir ce qu’ils veulent faire, en fonction du rapport de force, car cette mesure peut être un outil de flicage voire de pression pour limiter un droit syndical tout en obligeant à prévoir très à l’avance ces HMI.

Dans le 1er degré.

Deux demi-journéess par année scolaire sont autorisées (art. 2 de l’arrêté du 16/01/1985 conformément à la circulaire du 18/11/82 ). Les parents doivent être prévenus de l’absence de l’enseignantE (mot sur le carnet de liaison). L’enseignantE doit informer l’inspecteur d’Académie auprès de laquelle la demande de réunion d’information syndicale a été déposée par l’organisation syndicale organisatrice.

Intervenant(e) extérieur(e).

Tout(e) représentant(e) syndical(e) mandaté(e) à cet effet par une organisation syndicale a libre accès aux réunions tenues par cette organisation à l’intérieur des bâtiments administratifs, même si elle/il n’appartient pas au service dans laquelle la réunion se tient. La venue de ce/cette représentantE n’est pas subordonnée à une autorisation préalable du chef d’établissement ou de service, qui doit simplement en être informé avant le début de la réunion.

 

Heure d'info syndicale consacrée aux assistants d'éducation.

 Vous trouvez que l'information concernant les Assistants d'Education vous manquent, vous souhaitez avoir des éclaircissements quant aux pratiques de vos supérieurs hiérarchiques dans votre établissement...
 
les heures d'information syndicale sont l'occasion de pouvoir débattre de ces thématiques sur le temps de travail. Ils est même possible d'y inviter les personnels non-enseignants afin de les sensibiliser à vos conditions de travail par exemple. Pour ces raisons vous souhaitez solliciter un intervenant pour vous apporter diverses informations relatives aux droits et statuts des AE ; n'hésitez surtout pas à nous contacter pour solliciter un intervenant :
 
 

Un mail : sudeducalsace@no-log.org

Une permanence les mercredi après-midi à partir de 17h30 au local de
  SUD PTT à Strasbourg 5 rue des Clarisses

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois