Développer une mobilisation encore plus forte et dans la durée après le 18 octobre

dimanche 4 novembre 2007
par  sudeducationalsace
popularité : 4%

 Communiqué de l'UNION SYNDICALE SOLIDAIRES

Les salariés concernés par les régimes spéciaux ont clairement exprimé, par leur mobilisation le 18 octobre et les jours suivants, le refus de la remise en cause de leur statut, de leur régime de retraites et d’une baisse programmée de leur niveau de pension.

Au-delà de cette attaque sur les régimes spéciaux, il s’agit bien pour le gouvernement de préparer l’ensemble des salariés à un allongement de la durée de cotisations à 41, voire 42 annuités et une diminution du montant des retraites versées.

Depuis le 18 octobre, et malgré l’importance des mobilisations, le gouvernement maintient son projet sur le fond. Dans les jours qui viennent, des réunions interfédérales sont prévues entre organisations syndicales pour discuter des suites des actions.

Les organisations de l’Union syndicale Solidaires directement concernées par cette attaque sur les régimes spéciaux - Sud Energie, Sud Rail, Sud Ratp, Sud Spectacles, Sud Culture - défendront le principe d’un appel à une grève reconductible, seul moyen de faire reculer ce gouvernement.

Au-delà de ces secteurs, l’Union syndicale Solidaires cherchera à étendre ce mouvement sur les bases revendicatives suivantes :

  • retour aux 37,5 annuités pour tous et toutes, privé comme public
  • droit au départ à taux plein à 60 ans
  • départ plus tôt pour les métiers pénibles, dans le secteur privé comme dans le secteur public ;
  • taux de remplacement à 75 % du salaire ;
  • pas de pension inférieure au Smic ;
  • maintien de la référence aux 6 derniers mois pour le public et référence aux 6 meilleurs mois pour le privé ;
  • maintien du système par répartition et augmentation des cotisations patronales.

le mardi 30 octobre 2007


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois