Non aux sanctions contre les directeurs et les directrices qui poursuivent la grève administrative - Non aux « super directeurs »

jeudi 15 février 2007
par  sudeducationalsace
popularité : 2%

SUD Education dénonce les pressions et les sanctions (retrait d’un jour de salaire) prises contre les directeurs-trices pour « service non fait ». SUD Education soutient les directeurs-trices en grève administrative.

Pour mémoire, les IEN (Inspecteurs d’Education Nationale) ont mené, en 2005, un blocage administratif partiel et cela a payé ! Mais aujourd’hui certains exercent des pressions sur des collègues en grève administrative.

Dans le même temps le ministère propose un « statut d’emploi » pour les directeurs : poste à profil limité à 5 ans renouvelable une fois, révocable à tout moment par l’administration. Ces personnels seraient détachés, resteraient dans leur corps d’origine mais auraient une grille indiciaire séparée.

SUD Education dénonce les pressions et les sanctions prises contre les directeurs (-trices) et leur apporte son soutien.

SUD Education est contre tout statut, même déguisé, de chef d’établissement dans les écoles.

SUD Education est contre les EPEP (Etablissement Public d’Enseignement Primaire).
 


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois