Sarkozy s’en prend au syndicalisme et aux luttes...

dimanche 18 janvier 2009
par  sudeducationalsace
popularité : 4%

Communiqué de l'UNION SYNDICALE SOLIDAIRES


Lors d’un discours à Vesoul, Nicolas Sarkozy s’est une nouvelle fois illustré par des propos indignes d’un Président de la République.

Usant à nouveau du registre populiste et démagogique, il s’est permis, en usant de propos mensongers, de désigner SUD-Rail comme un syndicat irresponsable.

Ces déclarations étaient dans la droite ligne de celles du Président de la SNCF.

Mais dans ce conflit à la gare Saint Lazare qui est vraiment irresponsable :
• Les salariés en grève ou la direction de la SNCF qui a refusé de négocier alors que le préavis de grève est déposé depuis fin novembre 2008 ?
• Les salariés en grève ou la direction qui mène une politique de rigueur à la SNCF ?
• Les salariés en grève ou la direction de la SNCF qui déclare illégales d’autres formes d’actions comme la mise en place de la gratuité ?
• Les salariés en grève ou la SNCF qui par sa politique met en difficulté les usagers tous les jours sachant que 94% des pannes et des retards de train sont dus, non à des grèves, mais à des problèmes techniques ?
• Les salariés en grève ou tous ceux qui colportent des mensonges (y compris le Président de la République) sur les grévistes payés et le syndicalisme pratiqué à SUD-Rail et à Solidaires et par d’autres ?
• Les salariés en grève ou le plus haut personnage de l’Etat qui se permet de traiter les questions sociales et le syndicalisme par le dénigrement ?

Les salariés de Paris Saint-Lazare ont fini par obtenir satisfaction sur leurs revendications et ont prouvé que la lutte paie.

Dans ce conflit, l’irresponsabilité des dirigeants de la SNCF est patente, leur refus de négocier pendant des semaines pesant lourdement sur la durée du conflit aggravant la gêne pour les usagers.

L’Union syndicale Solidaires dénonce vivement la campagne haineuse dirigée contre SUD-Rail, réaffirme sa totale solidarité avec son syndicat présent à la SNCF et tous les salariés qui n’ont fait que défendre leurs conditions de travail par des moyens légaux. Au-delà, ce sont tous les syndicalistes qui luttent, qu’ils soient à Solidaires ou dans d’autres syndicats, qui sont visés par ces attaques.

Le conflit à Saint Lazare a démontré que les reculs sociaux n’étaient pas inéluctables.

Le 29 janvier prochain, l’Union syndicale Solidaires appelle tous les salariés à faire grève et à manifester pour exiger une autre politique. N’en déplaise à Mr Sarkozy, ce jour-là il verra que les grèves et les manifestations, cela se voit !

 

le vendredi 16 janvier 2009


Documents joints

PDF - 75.3 ko
PDF - 75.3 ko

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois