DHG 2021 : de nouvelles attaques contre les personnels et les élèves

vendredi 22 janvier 2021
par  sudeducationalsace
popularité : 0%

La période des DHG est ouverte et cette année encore, les coupes budgétaires sont particulièrement violentes pour les établissements du second degré. Sud éducation Alsace fait le point sur la lutte à mener.

PDF - 322.6 ko
DHG 2021 : de nouvelles attaques contre les personnels et les élèves

Toujours plus de pressions sur les personnels

La rentrée 2021 sera marquée par la suppression de 1883 postes dans les établissements du second degré à l’échelle nationale. Dans l’académie de Strasbourg ce la va se traduire par la suppression de 43 postes alors que le nombre d’élèves va continuer à augmenter comme c’est le cas depuis plusieurs années. On annonce plus de 930 élèves en plus dans les collèges et lycées à la prochaine rentrée. Ces suppressions de postes vont devoir être absorbées par les collègues à qui on pourra imposer jusqu’à deux heures supplémentaires dégradant encore davantage leurs conditions de travail.

Le démantèlement de l’éducation prioritaire

Les baisses de moyens alloués à l’éducation prioritaire sont catastrophiques et actent ainsi son démantèlement. Dans de nombreux établissements le poste surnuméraire de 18 heures est ainsi remplacé par 9 HSA, aboutissant à la suppression de certains postes. Désormais, ce qui différencie l’éducation prioritaire de l’éducation ordinaire ce n’est plus que la limitation à 24 du nombre d’élèves par classe.

Une école toujours moins inclusive

Alors que le gouvernement fait de l’école inclusive sa vitrine de communication, celle-ci n’est pas épargnée. En effet dans l’académie de Strasbourg, les sections UPE2A sont particulièrement touchées par la baisse du nombre d’heures de coordination. Ces heures, déjà insuffisantes, ne permettront plus d’accueillir les élèves primo-arrivant-e-s dans les meilleures conditions et de réussir leur inclusion.
C’est donc bien une nouvelle attaque contre l’école inclusive que subissent les personnels et les élèves.

Sud éducation Alsace revendique la mise en place d’un plan d’urgence dans l’éducation :

  • un maximum de 20 élèves par classe en éducation ordinaire et 15 en éducation prioritaire et 12 en SEGPA, ULIS et UPE2A ;
  • des dédoublements nationaux sur la moitié des horaires d’enseignement dans toutes les matières ;
  • la création immédiate de postes en ouvrant la liste complémentaire aux concours et la fin des (deux) heures supplémentaires imposables ;
  • les moyens nécessaires à la mise en place d’une école réellement inclusive.

Pour Sud éducation Alsace, c’est aux collègues, dans leur établissement, de prendre en main la lutte pour les moyens. Pour cela il faut :

  • demander rapidement à son chef de communiquer aux collègues le montant de la DHG 2021 et celui des dernières années ;
  • demander au chef d’établissement qu’il communique au plus vite la ventilation qu’il propose et qui sera présentée en commission permanente puis en CA.

Il est possible de se réunir en heure d’information syndicale avec les collègues pour évoquer la question des moyens.
Le travail sur la DHG est le bon moment de réunir les collègues et de mettre en avant la question des moyens nécessaire à l’établissement pour fonctionner.

Pour cela, il faut :

  • calculer le rapport H/E (heures par élèves) pour la prochaine année et sur les 5 dernières années. S’il est en baisse cela veut dire que la DHG de l’établissement baisse ;
  • Vérifier que les heures réglementaires par matière sont bien respectées ainsi que toutes les heures prévues en plus sur la dotation (réformes du collège et des lycées, heures projets, etc...) ;
  • faire des contre-propositions à partir des besoins réels par matière, par classe, par niveau car cela permet aussi d’alerter les parents d’élèves en CA sur ces questions.

Le CA est un jalon pour mettre en évidence la question des moyens et créer un rapport de force car il permet notamment d’alerter les parents. C’est aussi l’occasion de présenter une motion à adresser aux autorités sur ce point (prendre contact en amont avec les parents).

Si la DHG est à la baisse, il faut s’y opposer en CA. Bien souvent l’argument des chefs consiste à dire qu’on se prononce uniquement sur la ventilation des moyens proposées. Pour Sud éducation, quoi qu’en disent chefs, on peut refuser de voter pour la ventilation proposée si celle-ci découle de moyens insuffisants. Pour exercer nos métiers nous exigeons plus de moyens !

Enfin, il ne faut pas hésiter à communiquer, alerter les médias, se mobiliser, pour rendre visible la situation par tous les moyens à notre disposition (grève, manifestations, rassemblements,..).

Sud éducation Alsace se tient à disposition des collègues pour les accompagner dans ces luttes.

Sud éducation Alsace met à disposition des personnels :

PDF - 308.2 ko
DHG Collèges
PDF - 339 ko
DHG lycées
Excel - 55 ko
Tableau vierge DHG

Commentaires

Publications

Derniers articles publiés

Sites favoris


5 sites référencés dans ce secteur