La solidarité ne doit pas devenir un délit !

Non à la criminalisation des actions citoyennes !
lundi 2 mai 2011
par  julien
popularité : 5%

Pétition sur le site du RESF.

Le 10 novembre 2010, la Police de l’Air et des Frontières des Hautes Alpes tentait pour la seconde fois d’arrêter un jeune Algérien le jour de son mariage, à la Mairie d’Aspres-Sur-Buëch.

Le grand-père de la mariée, Armand GIANGRECO a agi comme l’aurait fait tout grand-père, en accompagnant sa petite-fille et son futur mari à la mairie.

Un militant de Réseau Education Sans Frontières et responsable syndical, Joël Brochier, a défendu le droit pour ce jeune couple de se marier, comme l’ensemble des personnes présentes (une soixantaine d’amis, citoyens et militants), dans une action pacifique et déterminée, devant une machine policière répressive pour qui être en situation irrégulière est un grave délit. Face à cette solidarité, les policiers n’ont pas hésité à faire usage de la violence, allant jusqu’à lancer des gaz lacrymogènes sur la foule et la mariée, enceinte de surcroît.

L’action pacifique de tous a permis aux époux de faire valoir leur liberté fondamentale et constitutionnelle de se marier.

Quatre mois plus tard, Armand GIANGRECO et Joël BROCHIER sont convoqués à la gendarmerie et interrogés dans le cadre d’une enquête préliminaire pour « outrages, menaces et violences à agents de la force publique ». Ils risquent 3 ans d’emprisonnement et 45.000 € d’amende.

Ces accusations sont dénuées de tout fondement et jettent le discrédit sur les militants, citoyens, parents, amis, venus soutenir un jeune couple et son droit légitime au mariage.

Nous, simples citoyens, militants associatifs, politiques ou syndicaux, nous déclarons solidaires des deux du mariage d’Aspres-sur-Buëch.

Nous exigeons l’arrêt immédiat des poursuites contre ces deux personnes et contre toutes les personnes poursuivies en raison de leur soutien aux personnes sans-papiers. Cette enquête ne vise qu’à stigmatiser et à criminaliser l’action citoyenne, politique, militante et humaniste.
Faire respecter un droit ne peut pas devenir un délit !

Organisations signataires : Union syndicale SOLIDAIRES, UGTG (Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe), Fédération SUD Éducation, Fédération SUD Collectivité Territoriale, NPA, PG, Les amoureux au ban public, Union Syndicale SOLIDAIRES05, CGT05, FSU05, FSU13, CFTC05, SUD Education05, RESF05, NPA05, PG05, PCF05, EEVL05, PAGC-FASE05, M’PEP05, Gel-05(FA), Collectif libertaire Calucha05, Association Citoyenne du 15 mars, Solidarité Maroc05, LDH05, ATTAC05, Union Syndicale Solidaires04-05-06-83-13-84, SUD EDUCATION 13, SUD Etudiants 13, SUD Santé-Sociaux 13, SUD ISM, SUD rail PACA, Femmes en Noir 13, Les Alternatifs, Les Alternatifs PACA, SNUipp13

Premiers signataires : Annick COUPÉ (secrétaire générale de l’Union syndicale SOLIDAIRES ; Eli DOMOTA (Secrétaire Général UGTG) ; Christine LAFONT (Commission exécutive SUD Education) ; Erik CALVET (secrétaire Fédération Sud Collectivités Territoriales) ; Jean-Marie MULLER, (philosophe, spécialiste de Gandhi et de la non- violence) ; Xavier Renou (fondateur des désobéissants) ; Christine POUPIN (porte parole du NPA) ; Myriam MARTIN (Porte-parole du NPA) ; Olivier BESANCENOT (Porte parole du NPA) ; Xavier Mathieu (Ex-conti) ; Joël GIRAUD (Député) ; Martine BILLARD (Député) ; Régis BLANCHOT (administrateur salarié de La Poste-SUD PTT) ; Charles HOAREAU (CGT13, 1er militant refusant le test ADN) ; Michel COSTES (secrétaire départemantal Solidaires 13) ; Christophe DORE (secrétaire du SNUipp13) ; Pascal BRUN (Secrétaire départemantal solidaires 83) ; Evelyne ARTHAUD (porte parole Solidaires05) ; Jean-claude EYRAUD (conseiller municipal Gap) ; Cécile LEROUX (présidente PAGC05) ; Lionel CAYROL (Porte-parole NPA05) ; Alain REFALO, (désobéisseur) ; Florimond GUIMARD (SNUipp13) ; Joël DUTTO (conseiller municipal, Marseille ;) Frédéric MICHEL, (Responsable Régional et national SUD rail PACA) ; Jean-Marc Fontaine (Bureau fédéral SUD rail et administrateur CPRP SNCF) ; Jean-Jacques BOISLAROUSSIE (porte-parole national Les Alternatifs) ; Magali BRACONNOT, (conseillère municipale de Simiane 13) ; Anne-Marie DUBOIS (conseillère municipale de Bendejun 06) ; Marcelle MONZEGLIO (conseillère municipale de Grasse 06) ; Bruno DELLA SUDDA, (porte-parole départemental Les Alternatifs Alpes-Maritimes et ex-conseiller municipal de Nice 06) ; Jean François Longo (SG FSU13) ; Philippa Galani (Militant CGT66, refusant au fichage ADN) ; Elisabeth Chenu (Secrétaire Régionale LDH Aquitaine) ; Fournier Guy (Président de la section de Tourcoing et de la Fédération du Nord de la Ligue des Droits de l’Homme) ; Jean-Marc Coppola (vice-président du Conseil Régional PACA et conseiller municipal de Marseille) ;

Caisse de solidarité : Union syndicale Solidaires 05 3 rue David Martin 05000 GAP, chèque à l’ordre de union syndical solidaires 05, mention au dos « soutien mariage Aspres »


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois