Appel de Strasbourg

jeudi 21 octobre 2010
par  sudeducationalsace
popularité : 7%


Appel de Strasbourg


 


 


Nous, personnel-les et étudiant-es de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, réuni-es en Assemblée Générale le mardi 19 octobre à l’Université de Strasbourg, reprenant l’appel de Nantes lancé le mardi 12 octobre dernier, sommes déterminé-es à imposer le retrait du projet de contre-réforme des retraites et à faire échouer le gouvernement dans sa nouvelle tentative de destruction de nos acquis sociaux et de casse du service public.


Après les journées d’action des 7 et 23 septembre, des 2, 12 et 16 octobre, qui ont déplacé des millions de personnes dans les rues, un cap doit être franchi. Nous appelons donc à construire un mouvement de grève reconductible dans nos secteurs, main dans la main avec les salarié-es des autres secteurs professionnels, seul moyen de faire céder le gouvernement.


Nous nous déclarons en grève et nous appelons l’ensemble des usager-ères et personnel-les de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche :


- à voter et faire vivre la grève sur leur lieu d’activité ;


- à organiser partout où c’est possible des manifestations massives, régulières et assorties de blocages économiques ;


- à participer à la construction d’un mouvement de grève reconductible interprofessionnel.


Notre assemblée se prononce :


pour l’abandon du projet de loi gouvernemental concernant les retraites,


pour un appel national intersyndical à lancer une grève interprofessionnelle reconductible dans cet objectif,


pour le maintien et le renforcement du système de retraite par répartition,


pour la prise en compte des années d’études, de stages, de précarité dans le décompte des annuités ouvrant droit à la retraite,


pour une juste répartition des richesses,


contre la précarité accrue pour les jeunes et les femmes,


contre l’augmentation inévitable du chômage si les salarié-es étaient condamné-es à travailler plus longtemps,


contre les nouvelles suppressions de postes prévues au budget 2011 (16.000 dans l’éducation nationale), ce qui bloque le recrutement de jeunes étudiant-es,


contre la démolition du service public d’éducation,


contre les réformes en cours qui n’ont pour objectif que la baisse drastique des moyens et des postes, au détriment de la qualité du service public d’éducation,


contre la suppression massive des emplois dans les vies scolaires,


contre la remise en cause de la formation des maîtres-ses,


contre la répression policière sous toutes ses formes.


 


Elle soutient toutes les initiatives en cours et appelle à une nouvelle


 


Assemblée Générale


Jeudi 21 octobre 2010


12h, Amphi 1 au Patio (Université de Strasbourg)


 


Syndicats signataires : SNUipp-FSU, SNESup-FSU, SNES-FSU, SNPREES-FO, SNFOLC, SNUDI-FO, SGEN-CFDT 67, SGEN-CFDT de l’UdS, SUD Education Alsace, SUD Etudiants, UNEF, CNT


Documents joints

PDF - 62.6 ko
PDF - 62.6 ko

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

23 octobre 2016 - Touche pas à ma zep

Pour retrouver facilement toutes les infos importantes du collectif « Touche pas ma ZEP ! », un (...)