Refusons de participer à la casse du service public d’éducation !

mardi 18 mai 2010
par  sudeducationalsace
popularité : 5%


Dans le contexte actuel où tout est prétexte aux « serrages de ceintures », le service public d’éducation continue à être violemment attaqué.



SUD éducation Alsace appelle à refuser de participer à ce démantèlement et vous fournit des mots d’ordre clairs pour mettre de multiples grains de sable dans l’engrenage.



Réagissons !

 


- « La grève, ça ne sert à rien, sauf à perdre de l’argent ! »
- « Les réformes proposées par le ministère de l’Éducation nationale ne sont pas réactionnaires, elles sont modernes ! »
- « De toute façon, l’Éducation nationale c’est fini, alors autant être du bon côté du manche ! »


Si toi aussi, tu crois à ces sottises, alors ne va pas plus loin !

Mais si le service public d’éducation a encore un sens pour toi, si tu ne veux pas participer à sa destruction et si tu penses que plutôt que de baisser la tête, mieux vaut hausser la voix, alors...



- Refuse les heures supplémentaires qui servent à casser notre statut et permettent de supprimer des postes essentiels à un bon fonctionnement.


- Refuse d’être tuteur (ou tutrice) de stagiaires envoyé-e-s à l’abattoir sous prétexte de faire des économies.


- Refuse la destruction du service public d’orientation en indiquant au chef d’établissement que les COP sont plus compétent-e-s que toi pour aider les élèves à mûrir leurs projets d’orientation.


- Refuse de te soumettre aux ordres des petits et grands chefs qui vont contre l’intérêt de tes élèves : boycotte le prétendu « conseil pédagogique », ne remplis pas les pseudo-livrets de compétences et bats-toi aux côtés des précaires.


- Enfin, si toi aussi tu considères que tu es prof et pas maton-ne, refuse que la police vienne remplacer les personnels d’éducation.


Face à la logique d’un gouvernement au service des privilégié-e-s, qu’il engraisse sans fausse pudeur ni remords ;


Face à la suppression de dizaines de milliers d’emplois et aux réformes rétrogrades, comme la réforme du lycée au sens large (professionnel, technologique ou général) qui accentue le tri social et renforce l’existence de ghettos scolaires en même temps que sociaux ;


Face au mépris de notre hiérarchie qui semble oublier que nous sommes ceux qui faisons tourner la machine :


RESISTE ! PROUVE QUE TU EXISTES !


Et n’oublie pas que SUD éducation dépose chaque semaine des préavis pour permettre à tous ceux et à toutes celles qui veulent se battre de faire grève.


La grève reconductible est notre seul moyen de gagner et de mettre fin à cette régression !


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois