Sans-papiers : Communiqué de Sud Education Alsace

mercredi 19 septembre 2007
par  sudeducationalsace
popularité : 2%

Le syndicat Sud Education Alsace tient à exprimer ses inquiétudes suite aux évènements de lundi dernier dans le Haut Rhin. 

Rappel des faits : dans la matinée du 17 septembre, un mail provenant de la DVS/3e bureau de l'inspection académique du Haut-Rhin est parvenu dans toutes les écoles du département, demandant aux directeur(trice)s d'école de signaler par téléphone ou par mail la présence d'élèves sans-papiers dans les écoles maternelles et élémentaires du département. Indignation et protestations immédiates de bon nombre de collègues. 

En début d'après-midi, un second mail, signé par le responsable du service de la DSV annulait le précédent mail, précisant qu'il s'agissait d'une erreur. L'IA du Haut-Rhin évoquant de son côté un "dysfonctionnement interne".

Cette annulation, cette erreur, nous posent cependant un certain nombre de questions et nous interpellent vivement. Nous ne sommes certes pas là pour juger les dysfonctionnements internes à l'IA du Haut-Rhin, mais cette "malheureuse" initiative est pour le moins troublante et inquiétante dans le contexte politique actuel de chasse aux sans-papiers. Cela ne peut que nous inciter à encore plus de vigilance, et à une nécessaire réflexion et mobilisation collective de défense des sans-papiers. 

L'instauration de la "Base élèves" avait déjà permis de prendre conscience d'une volonté de transformer les personnels des écoles en auxiliaire de police : ce fichier, que l'on demande de remplir aux directeurs d'école, voire à d'autres personnels de l'enseignement primaire, recense en effet un certain nombre d'informations (vie sociale et familiale des élèves, culture et pays d'origine, nationalité, comportements jugés "déviants",...), informations auxquelles les maires des communes concernées peuvent ensuite avoir accès, en partie ou en totalité. A quelles fins, dans quels buts ? La mise en place d'un tel fichier, qui sera généralisé dans l'ensemble des académies à partir de septembre 2009, pose un réel problème aujourd'hui, et nous ne pouvons que condamner sa généralisation, et ses éventuelles utilisations à des fins répressives.

Ce n'est pas aujourd'hui aux directeurs d'école, aux personnels éducatifs, de faire la chasse aux sans-papiers. Nous ne nous transformerons pas en auxiliaires de police. Un grand merci, d'ailleurs, à l'ensemble des personnels, nombreux, qui ont su réagir si rapidement, et exprimer leur indignation et protester face à cette demande de "flicage" de nos élèves. Ces réactions nombreuses montrent, s'il le fallait, que nombre de collègues ne sont pas disposés à devenir des agents délateurs,, et que notre mission consiste en l'accueil, la formation, l'éducation et l'accompagnement de tous les élèves, indépendamment de leur origine ou de leur nationalité.

Restons vigilants, et soyons prêts à réagir collectivement contre toute tentative d'instrumentalisation de l'Ecole et de ses personnels dans toute politique de chasse aux sans-papiers.

Sud Education Alsace, 19 septembre 2007 

Quelques liens pour de plus amples informations :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20070919.OBS5612/quand_linspection_dacademie_veutrecenser_les_eleves_san.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/opinions/3_questions_a/20070919.OBS5677/le_personnel_educatif_na_pasa_jouer_les_auxiliaires_de_.html

http://sanspapiers.blogs.liberation.fr/sans_papiers/2007/09/quand-un-mail-a.html

http://www.rue89.com/2007/09/19/les-eleves-sans-papiers-bientot-fiches-a-lecole


Documents joints

communiqué téléchargeable
communiqué téléchargeable

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois