CIO : La fin d’une mobilisation, avec un goût amer...

jeudi 23 mars 2017
par  sudeducationalsace
popularité : 4%

Les décisions sont tombées, ce mardi 21 mars, lors du CTA, la rectrice a annoncé sa décision, jusque là, nul ne pouvait prévoir de manière certaine quels CIO allaient être supprimé et si la mobilisation des personnels, des organisations syndicales, des parents, des élus des villes allait porter ses fruits.

Durant plusieurs mois, une mobilisation portée par l’intersyndicale réclamait l’abandon de ce projet néfaste au service public de proximité, une pétition avait recueilli 962 signatures, des élus avaient clairement signifiés leurs désaccord, des parents s’étaient mobilisés... On aurait pu penser que cette mobilisation de toutes les personnes concernées allait permettre d’empêcher cette hémorragie des services publics.

3 CIO sont effectivement supprimés, sur les 4 préconisé par la carte cible ministérielle :

  • un CIO de Mulhouse, qui sera fusionné avec l’autre CIO de MULHOUSE, dans des locaux restant à trouver
  • le CIO de THANN
  • le CIO de Saint Louis

Une petite victoire quand même ?

Pour les CIO de THANN et de Saint Louis, sont étudiées des solutions d’antennes qui pour l’heure ne sont pas encore pérennes, il faut l’accord et le soutien des communes, pour l’heure des négociations sont en cours, sans garantie pour le moment.

Ces « solutions » proposées pour calmer la contestation sont très insuffisantes :

  • les antennes des CIO ne sont pas encore certaines
  • si elles ouvrent un jour, aucune certitude sur leurs horaires d’ouverture
  • si elles ouvrent un jour, leur activité pourrait se résumer à des permanences tenues par un « psychologue de l’éducation nationale » (COP) sans garantie que l’antenne locale puisse proposer les mêmes prestations qu’un CIO de plein exercice

Aucun poste de conseiller d’Orientation Psychologue ne sera supprimé, pour les directeur de C.I.O, c’est plus compliqué, elles garderaient leur statut, quant aux personnels administratifs, certains vont devoir envisager des mutations.

Pendant que ces décisions au CTA étaient discutés, les personnels étaient présents devant le rectorat pour un rassemblement réclamant le maintien de tous les CIO. Ce n’est pas la position qui a été prise par les organisations syndicales, siégeant au CTA, puisqu’à la fois le SGEN-CFDT, le SNES-FSU et l’UNSA ont approuvé ce plan en votant pour. Une seule organisation a voté contre (SNFOLC).

Ces mêmes organisations se sont réjouies sur leurs sites respectifs de cette « victoire », pour l’un, d’avoir limités les dégâts pour l’autre. SUD Éducation ne partage pas cette vision des choses et estime qu’il n’y a pas lieu de crier victoire, que le service public d’orientation de proximité continue à se désagréger avec cette décision , au détriment des publics les plus fragiles...


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois